Développement Organisationnel

« Vous ne pouvez pas faire grandir une plante en lui tirant sur les feuilles ! Ce que vous pouvez faire est de mettre en place un écosystème qui sera favorable à sa croissance » Étienne Wenger

Comment passer d’un état organisationnel quasi inexistant à un état organisationnel dont la cohérence permettra de créer la dynamique mettant la future organisation en mouvement ?

Voici des repères inspirants pour rêver réaliste le futur écosystème Coop’Lab :

Incubation ? Idéation ?

Pour avancer dans le développement du projet Coop’Lab, je m’inspire de la logique du parcours d’incubation sans pour autant me contraindre dans la linéarité du document cité.

Pour compléter, voici ce que je retiens d’un article d’Usabilis.com concernant le processus créatif d’idéation :

  • Identification du problème à résoudre, notamment sous la forme d’une question.
  • Saturation: recherche d’informations et de données existantes autour du problème.
  • Incubation: assimilation des recherches et éveil de l’imagination.
  • Illumination: fait de trouver des solutions originales sans même les rechercher.
  • Vérification: analyse des idées afin de vérifier leur pertinence ou de les améliorer.

L’article indique que dans cette conception du processus créatif, on retrouve trois éléments fondamentaux de l’idéation :

  • L’existence d’un problème initial, d’une motivation intellectuelle.
  • La pensée créative ou pensée divergente (recherche d’idées créatives).
  • La pensée convergente ou pensée critique (analyse et sélection d’idées).

Puis la démarche d’innovation Design Thinking est évoquée comme visant à répondre aux enjeux précédemment énoncés :

  • Des services innovants voulus par les utilisateurs finaux : désirabilité.
  • À partir d’idées qui peuvent se concrétiser techniquement : faisabilité.
  • Des produits stables sur le plan économique : viabilité.

La phase d’idéation constitue donc l’une des étapes clés de la Pensée Design ou Esprit Design résumé dans ces 5 étapes :

  • L’empathie pour comprendre l’utilisateur
  • La définition de la problématique
  • L’idéation pour faire émerger de nouvelles idées
  • Le prototypage à partir des idées sélectionnées
  • Les tests utilisateurs pour vérifier la pertinence de l’innovation

Je complète le signalement de l’article d’Usabilis par :
> Le guide de l’innovation centrée usager
> Le Design Thinking peut il réenchanter l’action publique ?
> La maitrise d’usage en formation : « Dans une économie de la servuction, la maitrise d’usage implique donc que l’usager co-construise le service qu’on prétend lui rendre«